Une histoire de famille

Bernard SOYER


Tout commença à la fin des années 70 lorsque mon papa, Bernard SOYER, au terme d'une longue quête personnelle et après de nombreuses rencontres débuta le magnétisme en parallèle à son activité de grossiste en fruits et légumes sur le marché de Rungis. Sa notoriété a rapidement fait le tour des Halles et, dès 1980, il ouvre son cabinet à Aubergenville (78) tout en menant une double activé sur le carreau des halles, vendant ses légumes le matin et  consultant l'après-midi.



Dans les années 90, le magnétisme est devenu sa seule et unique activité professionnelle au travers de ses deux cabinets, "l'historique", Aubergenville et Paris, permettant ainsi à sa nombreuse patientèle de Rungis de pouvoir continuer à bénéficier de ses soins à "proximité".

Membre du Gnoma depuis 1980 et du Snamap depuis la création du syndicat en 1997 il n'a jamais cessé d'en être un membre actif et fidèle et est encore aujourd'hui membre du Conseil des Sages, privilège de l'âge, à 80 ans passés.


Il a cessé toute activité professionnelle en 2014 à plus de 78 ans pour raison de santé, la maladie ayant mis fin à son sacerdoce, 35 ans passées avec dévotion au service des malades qui lui sont toujours restés fidèles. Il reste néanmoins membre honoraire du Gnoma et membre du Conseil des Sages.

Christophe SOYER


Adolescent, j'ai suivi le parcours de mon papa avec beaucoup d'interrogations et de curiosité. Impressionné par toutes ces personnes qui le contactaient parce qu'elles avaient entendu parler de lui au travers de la famille, d'amis, de collègues...

Plus tard, travaillant auprès de lui sur le marché de Rungis, je ne pouvais que constater le flux des patients qui le consultait à longueur d’après-midis.





De mon coté, je commençais quelques recherches en radiesthésie avec un certain succès, puis  j'ai été amené vers l'age de 25 ans à faire quelques soins en magnétisme, mais plus préoccupé par une vie professionnelle par ailleurs je n'ai pas poursuivi à l'époque.



C'est en 2010 que j'ai commencé une longue réflexion qui m'a conduit un an plus tard à rejoindre mon papa pour qu'il me transmette ses connaissances, d'abord une fois par mois, à partir de mai 2011 parallèlement à mon activité d'agent immobilier dans le Lot, puis à temps plein depuis le 1er janvier 2014.



Lorsque mon papa a arrêté son activité pour raison de santé, nous avons décidé, d'un commun accord que je reprenne ses deux cabinets parisiens.

Depuis je me partage entre les trois cabinets, Cajarc dans le Lot, où je réside, et la région parisienne où je "monte" trois semaines par mois.


Depuis 2016, je suis  administrateur du GNOMA, puis depuis trésorier du GNOMA et du SNAMAP.


Créé par Christophe SOYER 2015-2018